HOME  >  Nouvelles  >  Autres nouvelles

Autres nouvelles

HOMMAGE À LA VIE

L’Organisation mondiale pour l’éducation préscolaire, connue dans le monde entier sous le nom d’OMEP, une organisation non gouvernementale internationale, a été fondée à Prague-Tchécoslovaquie, dans le but de réunir des personnes qui, dans n’importe quel pays, s’intéressaient aux enfants et à leur qualité de vie, en particulier dans la création des meilleures conditions structurelles pour qu’ils aient accès à l’éducation.

 

Au Brésil, en 1952, des éducateurs brésiliens ont mis en œuvre l’Organisation mondiale pour l’éducation préscolaire - OMEP/BR et, depuis lors, cette organisation a toujours agi en première ligne pour la défense des enfants, de leur vie et de leurs droits, ainsi que des professionnels travaillant avec des enfants.

 

Historiquement, dans tous les mouvements nationaux pour la reconnaissance des besoins fondamentaux des enfants, la protection sociale, la lutte pour de meilleures conditions de vie, la reconnaissance de leurs droits et le fait que les enfants sont une priorité absolue dans toutes les politiques publiques sociales, a été OMEP-BR, avec des représentations dans plusieurs États, agissant impérativement et vertigineux, en assumant la première ligne pour affirmer la reconnaissance que les enfants sont des sujets de droits, tel qu’exprimé à l’article 227 de la Constitution fédérale:

 

Il est du devoir de la famille, de la société et de l’État de garantir le droit à la vie, à la santé, à l’alimentation, à l’éducation, aux loisirs, à la professionnalisation, à la culture, à la dignité, au respect, à la liberté et à la coexistence de l’enfant avec une priorité absolue. famille et communauté, et de les protéger de toutes les formes de négligence, de discrimination, d’exploitation, de violence, de cruauté et d’oppression. (Projet donné par l’amendement constitutionnel no 65, 2010)

 

Les situations défavorables ont momentanément enlevé à l’OMEP/BR son rôle de leader, abrogeant le statut d’organisation d’une plus grande représentation nationale dans la lutte pour la défense des enfants. Mais peu à peu, même lentement, l’OMEP/BR est de nouveau mis en première ligne pour faire de la société brésilienne s’engager à s’engager à faire du droit des enfants à une vie digne, saine et de qualité un impératif.

 

Et en cette période de calamité publique, dans lequel le monde et en particulier, le Brésil est affecté par le PANdemic COVID-19, dans lequel le capital, le développement économique est mis en évidence comme des priorités par le gouvernement de Jair Bolsonaro, au détriment de la vie humaine, dans laquelle l’éthique est mise de côté, nous qui croyons encore dans le rôle important de l’OMEP / BR rassembler nos forces, et nous appelons tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, a contribué à ce rôle afin de garantir la vie des enfants professionnels qui travaillent avec eux dans des établissements d’enseignement.

 

 

 

 

Ensemble, nous nous battons pour la vie entière de tous les enfants et de tous les professionnels travaillant dans des établissements d’enseignement publics et privés.

 

L’OMEP-BR exige que les dirigeants des États et des municipalités soient amenés à maintenir complètement fermé les établissements d’enseignement à travers le pays jusqu’à ce que cette pandémie COVID-19 qui afflige le pays soit résolue.

 

Nous défendons la vie saine des enfants et ne pouvons pas leur permettre d’être exposés au virus COVID-19, qu’ils propagent puis infectent les personnes âgées, ce qui entraîne leur mort dans une large mesure.

 

Soyons tous éthiques, qu’il est urgent de respecter le principe constitutionnel selon lequel chaque personne a le droit à la vie;

 

Soyons tous responsables pour le moment et nous ne voulons pas donner aux enfants une responsabilité qui est celle de tous;

 

Soyons tous solidaires, le Brésil doit préserver la vie de ses citoyens depuis l’enfance.

 

ORGANISATION MONDIALE POUR L’ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE - OMEP-BR