HOME  >  Nouvelles  >  Voix de L'OMEP

Voix de L'OMEP

ENSEIGNER LES SCIENCES AVEC LE COVID 19, Danièle Perruchon

 


 


ENSEIGNER LES SCIENCES AVEC LE COVID 19, Danièle Perruchon

 

Bonjour à toutes et tous,

La pandémie, qui a privé d’éducation 1,5 milliard d’apprenants dans 195 pays depuis décembre 2019, nous donne l’occasion de réaffirmer le rôle de la science dans la construction d’une compréhension du monde qui nous entoure, que ce soit pour les adultes ou pour les enfants, et ce dès le plus jeune âge. 

Tout d’abord, un petit rappel sur comment enseigne-t-on les sciences ?

Comme vous le savez, un enseignement des sciences efficace repose sur une démarche centrée sur l’enfant. La science privilégie le dialogue, l’expression, la réflexion et la communication.Elle permet aux enfants de se confronter à des phénomènes universels comme la croissance des plantes, l’observation des animaux de l’environnement proche par exemple.Elle apprend aussi à exercer librement sa pensée tout en la contraignant par les réalités du monde. 

La rigueur du discours scientifique contribue à la formation d’un esprit critique, tout en permettant la consolidation du langage oral et écrit. Une démarche fondée sur l’investigation fait découvrir aux élèves une science vivante et accessible. Ces pédagogies actives favorisent l’autonomie, la compréhension des grands enjeux du 21e siècle, le vivre ensemble et l’égalité des chances. Des familles, des associations, des partenaires scientifiques peuvent être sollicités pour intervenir localement en atelier.

 

Alors, comment enseigner les sciences avec le Covid 19 ?

La pandémie liée au Covid 19 est en soi un sujet scientifique, concernant tout particulièrement l’éducation à la santé et au care défendue par l’OMEP. Elle permet de sensibiliser à quelques règles de vie sociale, de prendre conscience des conséquences à court et long terme de notre hygiène et de nos comportements.Les enfants entendent parler du virus et de la maladie par les médias, les familles et les enseignants, ce qui entraîne de nombreuses questions de leur part qui témoignent de leur angoisse.

 

Notre priorité d’éducateur est de les rassurer sur cette pandémie.

-En quoi ce microbe est beaucoup plus nocif que d’autres avec lesquels nous cohabitons. 

Et c’est pourquoi nous portons des masques et respectons les gestes barrière.

-Le besoin de respecter minutieusement les règles d’hygiène ce qui, espérons-le, modifiera le comportement des enfants et des adultes, au quotidien.

Par exemple le lavage des mains, tel que le recommande le programme WASH développé par l’OMEP et l’UNICEF dans de nombreux pays. 

-Le besoin de se protéger et de protéger les autres, donc s’ouvrir à la notion d’altruisme,

directement en relation avec la construction de concept, comme celui de la santé, 

et de valeurs, comme celle de la solidarité.

-Il est important de dire la vérité du moment en expliquant que des chercheurs du monde entier essayent de trouver un traitement et un vaccin pour nous protéger du Covid-19, dont on peut guérir par ailleurs. 

Cela prend du temps et peut être remis en cause ultérieurement, ces explications apprennent aussi le doute et contribuent à la formation de l’esprit scientifique et de l’esprit critique. 

 

Alors profitons de cette pandémie pour promouvoir avec l’OMEP, dès le plus jeune âge, 

- une éducation préscolaire qui sensibilise aux effets des actions individuelles et collectives, 

- favorisant un comportement responsable et solidaire pour tous les enfants, futurs citoyens du monde.

 

Je vous remercie.